Résidence

Notes pour les diapasons invisibles

Pierre-Yves Macé & Charles Bascou

13 > 15 DEC

GMEA, Albi

Pierre-Yves Macé : compostiion
Charles Bascou : RIM

Première résidence d’écriture/recherche pour la création d’une nouvelle pièce de Pierre-Yves Macé, composée pour l’ensemble Dedalus et électronique.

En partenariat avec le théâtre Garonne

Notes sur les diapasons invisibles s’inscrit dans le sillage des pièces de Pierre-Yves Macé articulées autour de matériaux pré-existants : rumeurs urbaines, ritournelles prélevées sur la Toile, documents et archives sonores de toute sorte et de toute origine…
Il choisit cette fois de mobiliser un matériau précédé par une longue tradition musicale – les chants d’oiseaux – pour tisser les écritures électroacoustique et instrumentale à partir d’une même matière issue du réel. En jouant sur les seuils de perception et en faisant intervenir la question du faux ou de l’artefact dans un contexte que l’on pourrait croire naturaliste, l’enjeu est d’étendre cette question du réel au-delà du dualisme nature / culture, et d’engager l’humain et le non-humain (l’oiseau, ici médiatisé et transformé par la machine) dans des interactions permanentes et multiples.

© Candice Nguyen

Centre National
de Création Musicale
Albi — Tarn

4 rue Sainte-Claire
81 000 Albi / France
+33 (0)5 63 54 51 75
info@gmea.net

inscription à la newsletter