Résidence

Le double de zéro

Alessandro Bosetti & Assia Mahboubi & Charles Bascou

25 > 29 MAI

Pour deux voix en direct et enregistrées.

Alessandro Bosetti (artiste sonore - voix en direct et enregistrée)
Assia Mahabubi (mathématicienne - voix en direct et enregistrée)
Charles Bascou (informatique musicale)

Sortie de résidence live en streaming vendredi 29 mai à 17H
Sur inscription : info@gmea.net

« Des voix a côté, au-dessus, ou derrière la musique, des voix qui prétendent ne pas les appartenir, ne pas en faire partie et qui occupent néanmoins le même espace sonore. Des voix de ventriloquie qui naissent de rien et ne lâchent pas. Des voix qui ne m’ont jamais abandonné avec l’idée que la musique en avait besoin et que, malgré ce qui est dit, en faire partie. »

Basé sur l’enregistrement d’une conversation entre une mathématicienne et un artiste sonore sur le sujets de l’unité et de la multiplicité appliqués à la voix.
Les problèmes de la multiplicité rétrécissant dans l’unité (lorsque différents objets semblent identiques) et, au contraire, de l’unité explosant en mul- tiplicité (lorsqu’un objet est doublé ou reproduit en plusieurs “copies”) sont abordés dans une spéculation sonore, a travers d’un dispositif de échan- tillonnage et recombinaison.

Quand pouvons-nous dire que la voix est une et non multiple ? Et comment pouvons-nous le prouver ?
La pièce est inscrite dans la série de “pièces á pédale” de Alessandro Bosetti dans lequel les performeurs doivent réagir à un dédoublement différemment agencé de leur propre voix.
Le trait commun de toutes les pédales est de superposer deux occurrences identiques d’une même voix et de méditer par le son sur le différences qui émergent a travers de l’enregistrement, la transmission radiophonique et d’autres formes de ventriloquisme technologique.
Bosetti et Mahabubi vont s’asseoir côte à côte à une table et chacun d’entre eux mettra en action un dispositif électroacoustique réduit a l’essentiel via une simple pédale. Leurs voix seront doublées et ils doivent naviguer à travers un protocole musical composé de fragments de conversation re afin de négocier une conversation performative e polyphonique.

Le double de zéro s’inscrit dans la constellation des Pièces à pédales d’Alessandro Bosetti en collaboration avec Athenor - cmcm Saint Nazaire, le Laboratoire de Mathématiques Jean Leray - Université de Nantes et éole, studio de création musicale, Toulouse.

Centre National
de Création Musicale
Albi — Tarn

4 rue Sainte-Claire
81 000 Albi / France
+33 (0)5 63 54 51 75
info@gmea.net

inscription à la newsletter